All for Joomla All for Webmasters
 

AGRICULTURE : bientôt le forum agroalimentaire germano-africain Spécial

Dans le cadre de la 83 ème Semaine internationale verte (IGW) de BERLIN se tiendra un 4ème forum agroalimentaire germano-africain le 22 janvier 2018 . 

Depuis sa création en 2015, ce forum demeure une rencontre annuelle allemande des entités et partenaires se focalisant sur « l’agriculture en Afrique ». Pour cette quatrième rencontre agribusiness, les organisateurs, à savoir l’association des entreprises germano-africaines Arika-Verein et l’alliance agroalimentaire, entendent explorer les « opportunités et les défis de la chaîne de valeur, de l’agriculture à l’agro-alimentaire et à la distribution ». Soit un important processus où seront décortiqués les facteurs techniques, commerciaux ainsi que de la gouvernance dans la conception de l’agro-industrie en Afrique.

Il sera question des projets concrets et des structures de réseautage entre l’Allemagne et l’Afrique. Angela Ben AISSA, une des dirigeantes d’Afrika-Verein affiche une bonne détermination pour que ce 4ème forum soit une réussite. Qu’il servira à créer des synergies et une plate-forme d’échange et de mise en réseau pour un grand nombre de décideurs dans le domaine de l’agro-industrie tant en Afrique qu’Allemagne. L’implication des jeunes, agriculteurs et entrepreneurs, sont aussi dans l’objectif.

Trois ministres africains chargés de l’agriculture, selon un calendrier provisoire du 8 janvier 2018 participent à la session inaugurale. Il s’agit des ministres Samir TAIEB (Tunisie), Harison RANDRIARIMANANA (Madagascar) et Grace KWIYUCWINY (Ouganda) ainsi que des hautes personnalités du continent notamment Abraham BYANYIMA (Banque de Kenya) et Ahou Lea KOUASSI (WCPO de Cote d’Ivoire).

Pour le cas particulier de Madagascar, le pays a souffert d’une grave sécheresse fin 2016 – début 2017 et les activités agricoles en ont souffert avec une baisse de 20 % de la production rizicole. Mais le président malgache Hery RAJAONARIMAMPIANINA durant la Foire internationale de l’agriculture, en septembre 2017 a fait montre d’une volonté de faire la Grande Ile, le grenier de l’Océan Indien. Pour lui, l’agriculture malgache s’achemine progressivement vers la mutation, et la transformation se fera selon une approche filières et par la promotion des chaînes de valeurs.

Un nouveau accord de financement entre le FIDA et Madagascar signé le 13 décembre 2017 touche le Programme de développement de filières agricoles inclusives (DEFIS). Il espère améliorer durablement les revenus et la sécurité alimentaire et nutritionnelle de 320 000 ménages ruraux malgaches répartis dans

8 régions du pays. Le programme DEFIS devrait permettre aussi de remettre en état 20 000 ha de périmètres d’irrigation, d’aménager 8 000 ha de nouveaux périmètres irrigués et d’installer des micro-aménagements desservant une superficie de 7 000 ha.

James RAMAROSAONA

 

James RAMAROSAONA

Journaliste Indépendant Spécialiste de l'Afrique
Ancien Président de l'Ordre des Journalistes de Madagascar
jramarosaona@hotmail.com
FRANCE

Laissez un commentaire

2 Commentaires